Divorce à l’amiable : comment se partager la garde des enfants ?

Un divorce à l’amiable est une bonne solution pour les couples qui souhaitent se séparer rapidement et sans dépenser trop d’argent ou encore sans devoir gérer de lourdes démarches. Le divorce à l’amiable offre une plus grande souplesse aux conjoints quant à la garde de leurs enfants.

divorce

Qu’est-ce qu’un divorce à l’amiable ?

Un divorce à l’amiable, aussi appelé divorce à consentement mutuel, existe depuis 1975 et connait un vif succès auprès des couples français. Pour opter pour ce type de divorce, il est important que les conjoints soient aptes à discuter, ouverts et décidés à mettre fin à leur union le plus rapidement et de la manière la plus simple. Ils doivent donc être d’accord sur le principe du divorce mais aussi sur toutes les conséquences que celui-ci peut engendrer, comme concernant la pension alimentaire, le partage des biens communs (mobilier comme immobilier), mais aussi et surtout au niveau de la garde des enfants.

Quels sont les avantages d’un divorce à l’amiable ?

Le divorce à l’amiable possède de nombreux avantages qui séduisent un grand nombre de couples qui désirent se séparer dans les meilleures conditions. Tout d’abord, il faut savoir que la procédure est accélérée, par rapport à un divorce classique, car le temps d’attente entre la requête de divorce et le rendez-vous au tribunal est très court. Toutes les modalités sont discutées entre les conjoints avec les conseils d’un avocat qui se chargera de constituer le dossier et d’établir une convention de divorce. Cette procédure est également peu onéreuse car les conjoints peuvent faire appel au même avocat et ses interventions seront limitées. Ainsi, les honoraires à payer sont divisés de moitié.

Comment se passe la garde des enfants en cas de divorce à l’amiable ?

Lors d’un divorce à l’amiable, ce sont les parents qui choisissent les modalités pour la garde de leurs enfants. Ils peuvent alors choisir le mode de garde, soit pour une garde habituelle soit pour une garde en résidence alternée avec droit d’hébergement et de visite pour l’autre parent. Il est important que les parents dialoguent avec leurs enfants pour prendre en compte leur avis et leurs souhaits afin que la séparation se passe dans les meilleures conditions.

Découvrez comment occuper vos enfants pendant les vacances.

Comments
  1. 3 mois ago

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *